HANS HARTUNG Rigueur & Fulgurance

Vue de l'exposition
Hans HARTUNG
19 Octobre - 19 Décembre 2018 Prolongation jusqu'au 12 janvier 2019


Hans HARTUNG
19 Octobre - 19 Décembre 2018 Prolongation jusqu'au 12 janvier 2019

SansTitre, 1947
Hans HARTUNG
19 Octobre - 19 Décembre 2018 Prolongation jusqu'au 12 janvier 2019

T1971-E29, 1971
Hans HARTUNG
19 Octobre - 19 Décembre 2018 Prolongation jusqu'au 12 janvier 2019

Vue de l'exposition

SansTitre, 1947

Pastel et encre sur papier
signé et daté en bas à droite
44 x 57,5 cm (17 3/8 x 22 5/8 inches)

T1971-E29, 1971

Acrylique sur toile
102,5 x 130 cm (40 3/8 x 51 1/8 in.)

19 Octobre au 19 Décembre 2018 Prolongation jusqu’au 12 janvier 2019

À l’occasion de l’ouverture de la galerie A&R Fleury, Alexandre et Richard ont décidé d’organiser une importante exposition de l’artiste Hans Hartung, figure incontournable de l’art moderne, et à l’origine de l’art informel. Cette exposition dévoilera à travers une quinzaine de toiles et d’exceptionnels papiers et cartons, les deux plus beaux aspects de sa technique en continuelle expérimentation depuis les années d’après-guerre et jusqu’à la fin de sa vie : la Rigueur et la Fulgurance.

Nous avons choisi ce titre car il nous a semblé décrire en deux mots et de manière concentrée la vie picturale de l’artiste.

A ses débuts, Hans Hartung donne l’impression d’une gestuelle instantanée, lyrique et spontanée, mais en réalité, sa passion pour les mathématiques et le rationnel prend une place importante dans son œuvre. La spontanéité de ses papiers se transforme en une minutieuse mise au carreau, voici la manière dont Hartung s’exprime sur ses toiles jusqu’à la fin des années 50 : avec une grande rigueur.

Son geste libre devient décisif à partir des années 60, période importante où l’artiste nous dévoile sa capacité de renouvellement et son besoin d’expérimentations.

Les recherches techniques que l’artiste entreprend à travers la fabrication de nouveaux outils/pinceaux, ou encore suite à l’utilisation de nouveaux matériaux, peinture vinylique et acrylique, inscrit Hans Hartung comme le maître de l’innovation.

Les Années 70 représentent « le Champ des Oliviers », la propriété d’Antibes, où l’artiste développera ses dernières recherches artistiques mises en place durant les années 60 : Les pulvérisations et les projections.

Depuis les années 70 et jusqu’à sa mort en 1989, Hans Hartung n’aura cessé de créer un art hautement expérimental. L’audace des années 60 se transforme en un art de «sensation» que le peintre exprime de manière atmosphérique sur de grands formats. Ces immenses toiles sont les témoins d’un combat : Un homme de quatre-vingt-cinq ans dont la force intérieure se manifeste à travers ses fulgurantes pulvérisations qui marqueront ses contemporains.