Sam FRANCIS (1923-1994)

Untitled (SF52-060), 1952

Untitled (SF59-027)

Bright Ring Drawing, 1962

  • Untitled (SF52-060), 1952

    Aquarelle et gouache sur papier
    signée et datée au dos
    19,6 x 13 cm (7 3/4 x 5 1/8 in.)

    L'œuvre est enregistrée auprès de la Fondation Sam Francis sous le numéro intérimaire SF52-060 et est destinée au catalogue raisonné de Sam Francis des œuvres uniques sur papier.

    Details Contactez nous

  • Untitled (SF59-027)

    Gouache sur papier
    30,2 x 14,1 cm
    Signé, daté 1959, inscrit “Paris”, avec le tampon “Sam Francis Estate” et numéroté 59-027 au dos

    Details Contactez nous

  • Bright Ring Drawing, 1962

    Acrylique sur papier
    57 x 76 cm (22 1/2 x 29 7/8 in.)

    L'œuvre est enregistrée auprès de la Fondation Sam Francis sous le numéro intérimaire SF62-024 et est destinée au catalogue raisonné de Sam Francis des œuvres uniques sur papier.

    Details Contactez nous

Untitled (SF52-060), 1952

Aquarelle et gouache sur papier
signée et datée au dos
19,6 x 13 cm (7 3/4 x 5 1/8 in.)

L'œuvre est enregistrée auprès de la Fondation Sam Francis sous le numéro intérimaire SF52-060 et est destinée au catalogue raisonné de Sam Francis des œuvres uniques sur papier.

Untitled (SF59-027)

Gouache sur papier
30,2 x 14,1 cm
Signé, daté 1959, inscrit “Paris”, avec le tampon “Sam Francis Estate” et numéroté 59-027 au dos

Bright Ring Drawing, 1962

Acrylique sur papier
57 x 76 cm (22 1/2 x 29 7/8 in.)

L'œuvre est enregistrée auprès de la Fondation Sam Francis sous le numéro intérimaire SF62-024 et est destinée au catalogue raisonné de Sam Francis des œuvres uniques sur papier.

Samuel Lewis Francis, dit Sam Francis, est né en 1923 dans la ville de San Mateo en Californie. Il passe une enfance tranquille auprès de ses parents tous deux professeurs. Le jeune homme se lance dans des études de médecine et de psychologie.

Réserviste, il devient pilote de l’Us Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1944 lors d’un entraînement, il subit un terrible accident, son avion s’écrase en plein désert. Le jeune pilote est gravement blessé à la colonne vertébrale, et il passera plusieurs années immobilisé sur un lit d’hôpital. C’est à partir de cette épreuve qu’il débutera sa carrière d’artiste. Samuel Lewis Francis reçoit une boite de peinture, et suivant les conseils de ses médecins, pour passer le temps et éviter la dépression, il apprend à dessiner. Le jeune homme, portant un corset et dont les gestes sont limités, s’oriente

rapidement vers l’aquarelle, technique qui favorise la spontanéité du geste. Ces premières œuvres sont simples et représentent principalement ce qu’il voit, le ciel, les nuages, la lumière… Le plaisir de peindre arrive très vite. Le jeune Sam Francis restera tout au long de sa vie convaincu des vertus thérapeutiques de l’art, il déclarera que sa peinture est venue de sa maladie :

« J’ai quitté l’hôpital à travers ma peinture (…) c’est parce que je fus capable de peindre que je pus me guérir ».

Enfin remis debout et sorti de l’hôpital, Sam Francis entame des études d’Art à Berkeley, en Californie entre 1948 et 1950. Il suit les cours de Clyfford Still.
Après cette première rencontre avec l’art abstrait le peintre s’installe à Paris; il travaille dans la capitale et dans le sud de la France entre 1950 et 1961. La fin de cette décennie sera marquée par de nombreuses périodes de travail à l’étranger (Mexico, New York, Bern, Tokyo), ainsi que part de grandes expositions. Sam Francis, soutenu par le petit fils de Matisse, Claude Duthuit et par le critique d’art Michel Tapié, se voit offrir sa première exposition personnelle à Paris (Galerie Nina Dausset) en 1952.

Entre 1955 et 1975, Sam Francis expose à travers le monde dans les grandes galeries et musées internationaux: Paris, Seattle, New York, Londres, Tokyo, San Francisco, Bâle, Los Angeles, Houston… Entre 1973 et 1974, l’artiste vit et travaille à Tokyo où il exposera à deux reprises: au Musée d’Art Idemitsu et à la Minami Gallery.

A partir de 1975 il expose à nouveau en solo à Paris, New York, Chicago, Berne, Los Angeles…

Sam Francis est un immense artiste, il sera d’ailleurs le premier peintre d’après guerre Américain dont l’œuvre connaitra une étendue internationale. L’artiste décède le 4 novembre 1994 à Santa Monica.

Sam Francis : Les années parisiennes 1950-1961

Titre :Sam Francis : Les années parisiennes 1950-1961.
Catalogue de l’exposition de la Galerie nationale du Jeu de Paume (décembre 1995-février 1996),
Auteur : Collectif
Éditeur :Éditions du Jeu de Paume : Paris, 1995
231 pages